La trottinette électrique comme mode de déplacement urbain

Ca fait maintenant un bout de temps que j’étudie la question des trottinettes électriques.

Habitant Paris, j’en vois passer bon nombre. C’est vrai, au début j’avais beaucoup de préjugés à leur égard. Pour être clair je trouvais les gens dessus tout simplement ridicules.

J’ai fait du chemin sur cette idée.

trottinette électrique ville

Les trottinettes ne sont plus de simples jouets et sont pour moi maintenant un mode de transport urbain très approprié. Pourquoi?

Déjà dans une ville polluée comme Paris, c’est bien de pouvoir se déplacer sans participer à la pollution environnante. Et oui qui dit électrique dit aucune pollution. C’est un atout très séduisant que nous offre ces bolides.

Les trajets sont au final assez courts, quelques kilomètres tout au plus et les trottinettes ont des autonomies de plus en plus longues. J’ai vu des trottinettes comme la Jack Hot ou la E-Twow qui offre des autonomies de plus de 20km. Pas besoin donc de la recharger tous les jours ou toutes les nuits.

En ce qui concerne la vitesse,  les mesures affichées sont largement suffisantes. 20km/h, 30km/h pour certaines. Sachant qu’on a pas le droit d’aller à plus de 5km/h sur le trottoir on se rend compte que les puissances vont au delà de ce qui est nécessaire.

Les marques soignent de plus en plus la qualité des engins. Que ce soit Razor, SXT ou Ninebot, on a droit à des petits bijoux de technologies et de très bons services après vente. Il faut dire que la compétition est rude.

Là où on peut être bluffé également est le poids de ces engins. Moins de 10 kilos! Il est donc tout à fait envisageable de les emmener partout et dans le métro par exemple. Ca permet de fractionner son parcours et d’aller beaucoup plus loin.

Les femmes apprécieront également que ces engins soient légers.

J’ai aussi constaté des progrès par rapport à l’inclinaison que peut affronter une patinette électique. Certaines vont pouvoir grimper des côtes de 20 degres. Des lieux comme Montmartre sont donc maintenant accessibles.

Je dois dire que je me suis longtemps posé la question. Vaut-il mieux prendre un velo electrique ou une trottinette?

Pour moi le velo electrique est un super moyen de locomotion mais il est par nature trop encombrant. Impossible de l’ammener au bureau et donc on court le risque de se faire voler. Ces engins sont très chers et ça se sait.

S’il fallait choisir un seul modele je pense que ca serait la E-twow qui aurait ma faveur. Elle est là depuis un moment maintenant mais du coup elle a vraiment fait ses preuves.

Super autonomie, légère, bonne vitesse, très bon SAV. Bref c’est un investissement qui vaut le coup et en plus son prix a considérablement baissé.

J’aime bien aussi la Jack hot mais je n’ai pas pu la tester donc difficile pour moi de juger.

Pour ceux qui veulent être encore plus en avance sur le temps, il y a les gyropodes et autres gyroroues. Il y a déjà pas mal de rassemblements à Paris pour ceux qui font de la eroue. Ca a l air vraiment chouette aussi mais je dois avouer que ca me fait un peu peur.

Les plus puissantes vont jusqu’à 40km/h et je ne m’imagine pas me prendre un gadin à cette vitesse avec la position qu’on doit adopter. Ouch!

Les gyropodes sont sympa mais ca fait très segway d’entreprise. Je ne sais pas, peut être qu’ils s’imposeront un peu plus comme la norme dans le futur.

Je vais donc rester sur la trottinette électrique pour le moment qui reste pour moi une super solution. Simple, économique, pratique, l’engin idéal pour naviguer dans Paris.